Article de FilSantéJeune

Votre ado et l'alcool

Ils commencent de plus en plus tôt. Et consomment parfois de grandes quantités d'alcool. Comment alerter les jeunes sur ses dangers ? C'est une question délicate pour un parent. Quelques clés pour vous aider à aborder le sujet avec votre ado.

L'informer calmement
Vous êtes devant la télévision et l'on parle des accidents dus à l'alcool ; un voisin s'est fait retirer son permis… Profitez de ces occasions pour lancer la conversation. Expliquez calmement à votre fils ou votre fille en quoi l'alcool est dangereux : tous les ans, il est responsable de nombreux accidents de la route ; il peut entraîner une dépendance, etc. Vous pouvez lui exprimer vos craintes pour qu'il ait conscience du danger, sans édulcorer ni dramatiser la situation.
Dialoguer va également vous permettre de savoir exactement où il en est et comment il voit les choses.

Démonter les idées reçues
Votre ado se dit peut-être que l'alcool réchauffe, qu'il donne des forces, qu'il rend plus gai. En réfutant ces préjugés, vous désacraliserez l'alcool : il ne réchauffe pas, diminue les réflexes, rend moins alerte, moins vif d'esprit. Pour le reste, c'est vrai qu'il peut rendre plus joyeux, mais seulement au début, hélas.

On peut aussi croire à tort qu'une chope de bière, c'est moins fort qu'un verre de vin. Or ils contiennent la même quantité d'alcool. Tenez-le bien informé : la prévention commence par là. D'ailleurs, parlez-lui aussi des premix, ces boissons destinées à séduire les filles, plus particulièrement. Même s'il n'y paraît pas vraiment, ils contiennent bien de l'alcool.

C'est bien de vous montrer ainsi ouvert au dialogue. Mais il est aussi important d'afficher clairement votre mécontentement si par exemple votre ado rentre ivre à la maison. Il faut lui faire comprendre qu'il y a des limites (on peut boire de temps en temps mais on ne se saoule pas) et des barrières à ne franchir sous aucun prétexte comme conduire alors que l'on a bu.

Lui donner confiance en lui
Pourquoi les jeunes boivent-ils ? Pour surmonter leur timidité. Pour faire comme tout le monde. Pour en imposer aux autres. Vous pouvez lui faire comprendre qu'il y a d'autres moyens pour se faire respecter. Comme avoir sa propre personnalité et ne pas se laisser dicter sa conduite par les autres. On peut très bien s'amuser et attirer l'attention de ses copains sans boire à en être malade. Et puis, l'alcool est un piège. Si l'on est vraiment timide, il vaut mieux essayer de gagner confiance en soi par un autre moyen car l'alcool ne résout rien. Pour aider votre ado, écoutez-le, faites des activités avec lui, félicitez-le, reconnaissez ses mérites, etc.

Faites-vous aider
Si vous avez de plus grands enfants, vous pouvez les inciter à parler aux plus jeunes. Le message passera peut-être mieux. Ou alors, vous pouvez demander à un de vos amis proche d'entamer la conversation. Là aussi, le dialogue sera parfois plus constructif. Surtout si vous traversez une période conflictuelle avec votre fils ou votre fille.

Si votre ado n'arrive pas à en parler avec vous ou vos proches, vous pouvez peut-être lui conseiller d'appeler le Fil santé jeunes pour obtenir toutes les informations qu'il recherche et être écouté. Des spécialistes répondent aux appels. Numéro : 0800 235 236 (appel anonyme et gratuit). Site Internet : www.filsantejeunes.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site